Le Psaume 9B (10) : Pourquoi, Seigneur, es-tu si loin ? Pourquoi te cacher aux jours d'angoisse ? en français (AELF) :

Ps 9B (10), 01 : Pourquoi, Seigneur, es-tu si loin ? Pourquoi te cacher aux jours d'angoisse ?
Ps 9B (10), 02 : L'impie, dans son orgueil, poursuit les malheureux : ils se font prendre aux ruses qu'il invente.
Ps 9B (10), 03 : L'impie se glorifie du désir de son âme, l'arrogant blasphème, il brave le Seigneur ;
Ps 9B (10), 04 : plein de suffisance, l'impie ne cherche plus : « Dieu n'est rien », voilà toute sa ruse.
Ps 9B (10), 05 : A tout moment, ce qu'il fait réussit ; tes sentences le dominent de très haut. (Tous ses adversaires, il les méprise.)
Ps 9B (10), 06 : Il s'est dit : « Rien ne peut m'ébranler, je suis pour longtemps à l'abri du malheur. »
Ps 9B (10), 07 : Sa bouche qui maudit n'est que fraude et violence, sa langue, mensonge et blessure.
Ps 9B (10), 08 : Il se tient à l'affût près des villages, il se cache pour tuer l'innocent. Des yeux, il épie le faible,
Ps 9B (10), 09 : il se cache à l'affût, comme un lion dans son fourré ; il se tient à l'affût pour surprendre le pauvre, il attire le pauvre, il le prend dans son filet.
Ps 9B (10), 10 : Il se baisse, il se tapit ; de tout son poids, il tombe sur le faible.
Ps 9B (10), 11 : Il dit en lui-même : « Dieu oublie ! Il couvre sa face, jamais il ne verra ! »
Ps 9B (10), 12 : Lève-toi, Seigneur ! Dieu, étends la main ! N'oublie pas le pauvre !
Ps 9B (10), 13 : Pourquoi l'impie brave-t-il le Seigneur en lui disant : « Viendras-tu me chercher ? »
Ps 9B (10), 14 : Mais tu as vu : tu regardes le mal et la souffrance, tu les prends dans ta main ; sur toi repose le faible, c'est toi qui viens en aide à l'orphelin.
Ps 9B (10), 15 : Brise le bras de l'impie, du méchant ; alors tu chercheras son impiété sans la trouver.
Ps 9B (10), 16 : A tout jamais, le Seigneur est roi : les païens ont péri sur sa terre.
Ps 9B (10), 17 : Tu entends, Seigneur, le désir des pauvres, tu rassures leur cœur, tu les écoutes.
Ps 9B (10), 18 : Que justice soit rendue à l'orphelin, qu'il n'y ait plus d'opprimé, et que tremble le mortel, né de la terre !
Ps 9B (10), 19 : Mais le pauvre n'est pas oublié pour toujours : jamais ne périt l'espoir des malheureux.
Ps 9B (10), 20 : Lève-toi, Seigneur : qu'un mortel ne soit pas le plus fort, que les nations soient jugées devant ta face !
Ps 9B (10), 21 : Frappe-les d'épouvante, Seigneur : que les nations se reconnaissent mortelles !

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.



Le Psaume 9B (10)  : Dieu abat les impies et sauve les humbles en français (La Bible de Jérusalem, 1998) :

Ps 9B, 01- Pourquoi, Yahvé, restes-tu loin, te caches-tu aux temps de détresse ?
Ps 9B, 02- Sous l'orgueil de l'impie le malheureux est pourchassé, il est pris aux ruses que l'autre a combinées.
Ps 9B, 03- L'impie se loue des désirs de son âme, l'homme avide qui bénit méprise Yahvé,
Ps 9B, 04- l'impie, arrogant, ne cherche point "Pas de Dieu !" voilà toute sa pensée.
Ps 9B, 05- A chaque instant ses démarches aboutissent, tes jugements sont trop hauts pour lui, tous ses rivaux, il souffle sur eux.
Ps 9B, 06- Il dit en son cœur : "Je tiendrai bon d'âge en âge." Lui qui n'est pas dans le malheur,
Ps 9B, 07- il maudit. Fraude et violence lui emplissent la bouche, sous sa langue peine et méfait;
Ps 9B, 08- il est assis à l'affût dans les roseaux, sous les couverts il massacre l'innocent. Des yeux il épie le misérable,
Ps 9B, 09- à l'affût, bien couvert, comme un lion dans son fourré, à l'affût pour ravir le malheureux, il ravit le malheureux en le traînant dans son filet.
Ps 9B, 10- Il épie, s'accroupit, se tapit, le misérable tombe en son pouvoir;
Ps 9B, 11- il dit en son cœur : "Dieu oublie, il se couvre la face pour ne pas voir jusqu'à la fin."
Ps 9B, 12- Dresse-toi, Yahvé! O Dieu, lève ta main, n'oublie pas les malheureux !
Ps 9B, 13- Pourquoi l'impie blasphème-t-il Dieu, dit-il en son cœur : "Tu ne chercheras point ?"
Ps 9B, 14- Tu as vu, toi, la peine et les pleurs, tu regardes pour les prendre en ta main à toi le misérable s'abandonne, l'orphelin, toi, tu le secours.
Ps 9B, 15- Brise le bras de l'impie, du méchant, tu chercheras son impiété, tu ne la trouveras plus.
Ps 9B, 16- Yahvé est roi pour toujours et à jamais, les païens ont disparu de sa terre.
Ps 9B, 17- Le désir des humbles, tu l'écoutes, Yahvé, tu affermis leur cœur, tu tends l'oreille,
Ps 9B, 18- pour juger l'orphelin et l'opprimé qu'il cesse de faire peur, l'homme né de la terre !

Gloire au Père, au Fils, et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.



Le Psaume 9 B (10) en latin :

Ps 9, 22 : ut quid Domine recessisti longe dispicis in oportunitatibus in tribulatione
Ps 9, 23 : dum superbit impius incenditur pauper conprehenduntur in consiliis quibus cogitant
Ps 9, 24 : quoniam laudatur peccator in desideriis animae suae et iniquus benedicitur
Ps 9, 25 : exacerbavit Dominum peccator secundum multitudinem irae suae non quaeret
Ps 9, 26 : non est Deus in conspectu eius inquinatae sunt viae illius in omni tempore auferuntur iudicia tua a facie eius omnium inimicorum suorum dominabitur
Ps 9, 27 : dixit enim in corde suo non movebor a generatione in generationem sine malo
Ps 9, 28 : cuius maledictione os plenum est et amaritudine et dolo sub lingua eius labor et dolor
Ps 9, 29 : sedet in insidiis cum divitibus in occultis ut interficiat innocentem
Ps 9, 30 : oculi eius in pauperem respiciunt insidiatur in abscondito quasi leo in spelunca sua insidiatur ut rapiat pauperem rapere pauperem dum adtrahit eum
Ps 9, 31 : in laqueo suo humiliabit eum inclinabit se et cadet cum dominatus fuerit pauperum
Ps 9, 32 : dixit enim in corde suo oblitus est Deus avertit faciem suam ne videat in finem
Ps 9, 33 : exsurge Domine Deus exaltetur manus tua ne obliviscaris pauperum
Ps 9, 34 : propter quid inritavit impius Deum dixit enim in corde suo non requiret
Ps 9, 35 : vides quoniam tu laborem et dolorem consideras ut tradas eos in manus tuas tibi derelictus est pauper orfano tu eras adiutor
Ps 9, 36 : contere brachium peccatoris et maligni quaeretur peccatum illius et non invenietur
Ps 9, 37 : Dominus regnabit in aeternum et in saeculum saeculi; peribitis gentes de terra illius
Ps 9, 38 : desiderium pauperum exaudivit Dominus praeparationem cordis eorum audivit auris tua
Ps 9, 39 : iudicare pupillo et humili ut non adponat ultra magnificare se homo super terram

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto sicut erat in principio et nunc et semper et in sæcula sæculorum. Amen.