Vous écoutez le « Psaume 111 et son Antienne » psalmodié en latin par les Moines Bénédictins de l’Abbaye de Solesmes :


Moine-Benedictin-Abbaye-Solesmes.jpg

Le Psaume 111 (112) - " « Heureux l’homme qui craint le Seigneur, qui se plait entièrement en ses commandements » " en français (AELF) :

Ps 111, 01 : Alléluia ! Heureux qui craint le Seigneur, qui aime entièrement sa volonté !
Ps 111, 02 : Sa lignée sera puissante sur la terre ; la race des justes est bénie.
Ps 111, 03 : Les richesses affluent dans sa maison : à jamais se maintiendra sa justice.
Ps 111, 04 : Lumière des cœurs droits, il s'est levé dans les ténèbres, homme de justice, de tendresse et de pitié.
Ps 111, 05 : L'homme de bien a pitié, il partage ; il mène ses affaires avec droiture.
Ps 111, 06 : Cet homme jamais ne tombera ; toujours on fera mémoire du juste.
Ps 111, 07 : Il ne craint pas l'annonce d'un malheur : le cœur ferme, il s'appuie sur le Seigneur.
Ps 111, 08 : Son cœur est confiant, il ne craint pas : il verra ce que valaient ses oppresseurs.
Ps 111, 09 : A pleines mains, il donne au pauvre ; à jamais se maintiendra sa justice, sa puissance grandira, et sa gloire !
Ps 111, 10 : L'impie le voit et s'irrite ; il grince des dents et se détruit. L'ambition des impies se perdra.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Le Psaume 111 (112) en français (La Bible de Jérusalem, 1998) :

Ps 111, 1 : Alléluia ! Heureux l'homme qui craint Yahvé, et se plaît fort à ses préceptes !
Ps 111, 2 : Sa lignée sera puissante sur la terre, et bénie la race des hommes droits.
Ps 111, 3 : Opulence et bien-être en sa maison; sa justice demeure à jamais.
Ps 111, 4 : Il se lève en la ténèbre, lumière des coeurs droits, pitié, tendresse et justice.
Ps 111, 5 : Bienheureux l'homme qui prend pitié et prête, qui règle ses affaires avec droiture.
Ps 111, 6 : Non, jamais il ne chancelle, en mémoire éternelle sera le juste.
Ps 111, 7 : Il ne craint pas d'annonces de malheur, ferme est son coeur, confiant en Yahvé;
Ps 111, 8 : son coeur est assuré, il ne craint pas à la fin il toisera ses oppresseurs.
Ps 111, 9 : Il fait largesse, il donne aux pauvres; sa justice demeure à jamais, sa vigueur rehausse son prestige.
Ps 111, 10 : L'impie le voit et s'irrite, il grince des dents et dépérit. Le désir des impies va se perdre.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Le Psaume 111 (112) en latin "Beatus vir" (La Vulgate) :

Ps 111, 01 : Alleluia reversionis Aggei et Zacchariae beatus vir qui timet Dominum in mandatis eius volet nimis
Ps 111, 02 : potens in terra erit semen eius generatio rectorum benedicetur
Ps 111, 03 : gloria et divitiae in domo eius et iustitia eius manet in saeculum saeculi
Ps 111, 04 : exortum est in tenebris lumen rectis misericors et miserator et iustus
Ps 111, 05 : iucundus homo qui miseretur et commodat disponet sermones suos in iudicio
Ps 111, 06 : quia in aeternum non commovebitur
Ps 111, 07 : in memoria aeterna erit iustus ab auditione mala non timebit paratum cor eius sperare in Domino
Ps 111, 08 : confirmatum est cor eius non commovebitur donec dispiciat inimicos suos
Ps 111, 09 : dispersit dedit pauperibus iustitia eius manet in saeculum saeculi cornu eius exaltabitur in gloria
Ps 111, 10 : peccator videbit et irascetur dentibus suis fremet et tabescet desiderium peccatorum peribit

Gloria Patri, et Filio, et Spiritui Sancto. Sicut erat in principio, et nunc, et semper, et in saecula saeculorum. Amen.