Le « Psaume 140 et son Antienne » psalmodié par les Moines Bénédictins de l’Abbaye de Keur Moussa au Sénégal :


Antienne : « Que ma prière devant toi s'élève comme un encens, et mes mains, comme l'offrande du soir »

Psaume 140 :
Seigneur, je t'appelle : accours vers moi ! Ecoute mon appel quand je crie vers toi ! Que ma prière devant toi s'élève comme un encens, et mes mains, comme l'offrande du soir.
Mets une garde à mes lèvres, Seigneur, veille au seuil de ma bouche. Ne laisse pas mon cœur pencher vers le mal ni devenir complice des hommes malfaisants.
Jamais je ne goûterai leurs plaisirs : que le juste me reprenne et me corrige avec bonté. Que leurs parfums, ni leurs poisons, ne touchent ma tête ! Ils font du mal : je me tiens en prière.
Voici leurs juges précipités contre le roc, eux qui prenaient plaisir à m'entendre dire : Comme un sol qu'on retourne et défonce, nos os sont dispersés à la gueule des enfers !
Je regarde vers toi, Seigneur, mon Maître ; tu es mon refuge, épargne ma vie ! Garde-moi du filet qui m'est tendu, des embûches qu'ont dressées les malfaisants.
Les impies tomberont dans leur piège : seul, moi, je passerai.

Rendons gloire au Père tout puissant, à son fils Jésus-Christ le Seigneur, à l’Esprit qui habite en nos cœurs, pour les siècles des siècles. Amen.


Le Psaume 140 (141) en français (La Bible de Jérusalem, 1998) :

Ps 140, 01 : Psaume. De David. Yahvé, je t'appelle, accours vers moi, écoute ma voix qui t'appelle;
Ps 140, 02 : que monte ma prière, en encens devant ta face, les mains que j'élève, en offrande du soir !
Ps 140, 03 : Etablis, Yahvé, une garde à ma bouche, veille sur la porte de mes lèvres.
Ps 140, 04 : Retiens mon coeur de parler mal, de commettre l'impiété en compagnie des malfaisants. Non, je ne goûterai pas à leurs plaisirs !
Ps 140, 05 : Que le juste me frappe en ami et me corrige, que l'huile de l'impie jamais n'orne ma tête, car je me compromettrais encore dans leurs méfaits.
Ps 140, 06 : Ils sont livrés à l'empire du Rocher, leur juge, eux qui avaient pris plaisir à m'entendre dire
Ps 140, 07 : "Comme une meule éclatée par terre, nos os sont dispersés à la bouche du shéol."
Ps 140, 08 : Vers toi, Yahvé, mes yeux, en toi je m'abrite, ne répands pas mon âme;
Ps 140, 09 : garde-moi d'être pris au piège qu'on me tend, au traquenard des malfaisants.
Ps 140, 10 : Qu'ils tombent, les impies, chacun dans son filet, tandis que moi, je passe.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Le Psaume 140 (141) en latin (La Vulgate) :

Ps 140, v.01 : Psalmus David Domine clamavi ad te exaudi me intende voci meae cum clamavero ad te
Ps 140, v.02 : dirigatur oratio mea sicut incensum in conspectu tuo elevatio manuum mearum sacrificium vespertinum
Ps 140, v.03 : pone Domine custodiam ori meo et ostium circumstantiae labiis meis
Ps 140, v.04 : non declines cor meum in verba malitiae ad excusandas excusationes in peccatis cum hominibus operantibus iniquitatem et non communicabo cum electis eorum
Ps 140, v.05 : corripiet me iustus in misericordia et increpabit me oleum autem; peccatoris non inpinguet caput meum quoniam adhuc et oratio mea in beneplacitis eorum
Ps 140, v.06 : absorti sunt iuncti petrae iudices eorum audient verba mea quoniam potuerunt
Ps 140, v.07 : sicut crassitudo terrae erupta est super terram dissipata sunt ossa nostra secus infernum
Ps 140, v.08 : quia ad te Domine Domine oculi mei in te speravi non auferas animam meam
Ps 140, v.09 : custodi me a laqueo quem statuerunt mihi et ab scandalis operantium iniquitatem
Ps 140, v.10 : cadent in retiaculo eius peccatores singulariter sum ego donec transeam

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto, sicut erat in principio et nunc et semper et in saecula saeculorum. Amen.