Le Psaume 147 (147B) : (Laudate Jérusalem) « Glorifie le Seigneur, Jérusalem ! Célèbre ton Dieu, ô Sion ! » __ en français (AELF) :

Ps 147, 12 : Glorifie le Seigneur, Jérusalem ! Célèbre ton Dieu, ô Sion !
Ps 147, 13 : Il a consolidé les barres de tes portes, dans tes murs il a béni tes enfants ;
Ps 147, 14 : il fait régner la paix à tes frontières, et d'un pain de froment te rassasie.
Ps 147, 15 : Il envoie sa parole sur la terre : rapide, son verbe la parcourt.
Ps 147, 16 : Il étale une toison de neige, il sème une poussière de givre.
Ps 147, 17 : Il jette à poignées des glaçons ; devant ce froid, qui pourrait tenir ?
Ps 147, 18 : Il envoie sa parole : survient le dégel ; il répand son souffle : les eaux coulent.
Ps 147, 19 : Il révèle sa parole à Jacob, ses volontés et ses lois à Israël.
Ps 147, 20 : Pas un peuple qu'il ait ainsi traité ; nul autre n'a connu ses volontés. Alléluia !

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


L’Eucharistie :
L'Office du Saint-Sacrement utilise le Psaume 147 qui est un Psaume Eucharistique :
1° Parce que c'est un psaume de l'Eglise, où l'Eucharistie est célébrée.
2° Parce que c'est un psaume de la Manne, figure de l'Eucharistie.
3° Parce que c'est un psaume de la Parole de Dieu : et l'Eucharistie est inséparable de la Parole de Dieu, pain descendu du ciel.
4° Parce que c'est le psaume de l'intimité avec Dieu par l'obéissance à sa Loi : or Jésus a en même temps institué l'Eucharistie et promulgué la loi de Charité.


L’Église :
On chante le psaume 147 à l'office de la Dédicace. L'Eglise est l'héritière des privilèges de Jérusalem. Elle est le lieu de la louange, de l'action de grâces perpétuelle, par l'office divin et surtout par l'Eucharistie. Elle est le séjour de la paix, où l'on est à l'abri de tous les ennemis, le lieu de toute bénédiction, par les Sacrements et les innombrables sacramentaux dont elle est trésorière. C'est en elle que se célèbre l'Eucharistie, le Pain du ciel figuré par la manne. C'est dans l'Eglise que souffle l'Esprit de Dieu et que la Parole de Dieu est dispensée par l’enseignement et la prédication. C'est L’Église qui nous rappelle la loi de Dieu et nous enseigne le chemin de la perfection pour nous faire atteindre à son intimité.


Les Grandeurs de Marie :
L'office de la sainte Vierge emploie ce psaume 147. Comment s'applique-t-il à elle ? D'abord en ce qu'elle est figurée par Jérusalem, où Dieu réside, et qui met à l'abri des ennemis. Ses litanies l'invoquent comme Tour de David et comme Reine de la paix. Ensuite c'est Marie qui, par sa Maternité et le mystère de l'Incarnation, nous donne Jésus, le Pain descendu du ciel, la Parole qui s'est faite chair et a habité parmi nous. Ce Psaume convient encore à Marie qui fut la fidèle servante de la Parole, qui l'a gardée dans son cœur et l'a mise en pratique. Enfin l'intimité avec Marie nous introduit à l'intimité de Dieu. On peut rapprocher de la fin de ce psaume la fin de l'Epitre de l'Immaculée Conception : « Maintenant, mes fils, écoutez-moi... recevez nos instructions pour devenir sages ... heureux l’homme qui m'écoute ... Qui me trouve a trouvé la vie et obtient la faveur du Seigneur ». En invitant Jérusalem à louer le Seigneur, nous invitons Marie à chanter son Magnificat.


Dans la liturgie des Heures, le psaume 147 est psalmodié aux Laudes les vendredis des deuxième (II) et quatrième (IV) semaines. Dans la liturgie des Messes dominicales et des fêtes, le psaume 147 est chanté le 5ième Dimanche du temps ordinaire de l’année B.



Les Psaumes 146 et 147 (147) en français (La Bible de Jérusalem, 1998) :
Ps 146, 01 : Alléluia ! Louez Yahvé il est bon de chanter, notre Dieu douce est la louange.
Ps 146, 02 : Bâtisseur de Jérusalem, Yahvé ! il rassemble les déportés d'Israël,
Ps 146, 03 : lui qui guérit les coeurs brisés et qui bande leurs blessures;
Ps 146, 04 : qui compte le nombre des étoiles, et il appelle chacune par son nom.
Ps 146, 05 : Il est grand, notre Seigneur, tout-puissant, à son intelligence point de mesure.
Ps 146, 06 : Yahvé soutient les humbles, jusqu'à terre il abaisse les impies.
Ps 146, 07 : Entonnez pour Yahvé l'action de grâces, jouez pour notre Dieu sur la harpe
Ps 146, 08 : lui qui drape les cieux de nuées, qui prépare la pluie à la terre, qui fait germer l'herbe sur les monts et les plantes au service de l'homme,
Ps 146, 09 : qui dispense au bétail sa pâture, aux petits du corbeau qui crient.
Ps 146, 10 : Ni la vigueur du cheval ne lui agrée, ni le jarret de l'homme ne lui plaît;
Ps 146, 11 : Yahvé se plaît en ceux qui le craignent, en ceux qui espèrent son amour.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Ps 147, 12 : Fête Yahvé, Jérusalem, loue ton Dieu, ô Sion !
Ps 147, 13 : Il renforça les barres de tes portes, il a chez toi béni tes enfants;
Ps 147, 14 : il assure ton sol dans la paix, de la graisse du froment te rassasie.
Ps 147, 15 : Il envoie son verbe sur terre, rapide court sa parole;
Ps 147, 16 : il dispense la neige comme laine, répand le givre comme cendre.
Ps 147, 17 : Il jette sa glace par morceaux à sa froidure, qui peut tenir ?
Ps 147, 18 : Il envoie sa parole et fait fondre, il souffle son vent, les eaux coulent.
Ps 147, 19 : Il révèle à Jacob sa parole, ses lois et jugements à Israël;
Ps 147, 20 : pas un peuple qu'il ait ainsi traité, pas un qui ait connu ses jugements.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Les Psaumes 146 et 147 (147) en latin (La Vulgate) :

Psaume 146 :
Ps 146, 01 : Alleluia Aggei et Zacchariae laudate Dominum quoniam bonum psalmus Deo nostro sit iucunda * decoraque; laudatio
Ps 146, 02 : aedificans Hierusalem Dominus dispersiones Israhel congregabit
Ps 146, 03 : qui sanat contritos corde et alligat contritiones illorum
Ps 146, 04 : qui numerat multitudinem stellarum et omnibus eis nomina vocans
Ps 146, 05 : magnus Dominus noster et magna virtus eius et sapientiae eius non est numerus
Ps 146, 06 : suscipiens mansuetos Dominus humilians autem peccatores usque ad terram
Ps 146, 07 : praecinite Domino in confessione psallite Deo nostro in cithara
Ps 146, 08 : qui operit caelum nubibus et parat terrae pluviam qui producit in montibus faenum et herbam servituti hominum
Ps 146, 09 : et dat iumentis escam ipsorum et pullis corvorum invocantibus eum
Ps 146, 10 : non in fortitudine equi voluntatem habebit nec in tibiis viri beneplacitum erit ei
Ps 146, 11 : beneplacitum est Domino super timentes eum et in eis qui sperant super misericordia eius

Gloria Patri, et Filio, et Spiritui Sancto, sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum. Amen.


Psaume 147 :
Ps 147, 12 : Alleluia Lauda Hierusalem Dominum lauda Deum tuum Sion
Ps 147, 13 : Quoniam confortavit seras portarum tuarum benedixit filiis tuis in te
Ps 147, 14 : qui posuit fines tuos pacem et adipe frumenti satiat te
Ps 147, 15 : qui emittit eloquium suum terrae velociter currit sermo eius
Ps 147, 16 : qui dat nivem sicut lanam nebulam sicut cinerem spargit
Ps 147, 17 : mittit cristallum suum sicut buccellas ante faciem frigoris eius quis sustinebit
Ps 147, 18 : emittet verbum suum et liquefaciet ea flabit spiritus eius et fluent aquae
Ps 147, 19 : qui adnuntiat verbum suum Iacob iustitias et iudicia sua Israel
Ps 147, 20 : non fecit taliter omni nationi et iudicia sua non manifestavit eis

Gloria Patri, et Filio, et Spiritui Sancto, sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum. Amen.