Le « Psaume 39 et son Antienne » psalmodié par les Moines Bénédictins de l’Abbaye de Keur Moussa au Sénégal :


Antienne : « Dans le livre est écrit pour moi ce que tu veux que je fasse. Mon Dieu, voici ce que j'aime : ta loi au fond de mon cœur »

Psaume 39 :
D'un grand espoir j'espérais le Seigneur : il s'est penché vers moi pour entendre mon cri.
Il m'a tiré de l'horreur du gouffre, de la vase et de la boue ; il m'a fait reprendre pied sur le roc, il a raffermi mes pas.
Dans ma bouche il a mis un chant nouveau, une louange à notre Dieu. Beaucoup d'hommes verront, ils craindront, ils auront foi dans le Seigneur.
Heureux est l'homme qui met sa foi dans le Seigneur et ne va pas du côté des violents, dans le parti des traîtres.
Tu as fait pour nous tant de choses, toi, Seigneur mon Dieu ! Tant de projets et de merveilles non, tu n'as point d'égal !
Je les dis, je les redis encore ; mais leur nombre est trop grand !
Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice, tu as ouvert mes oreilles ; tu ne demandais ni holocauste ni victime, alors j'ai dit : « Voici, je viens ».
« Dans le livre, est écrit pour moi ce que tu veux que je fasse. Mon Dieu, voilà ce que j'aime : ta loi me tient aux entrailles »
J'annonce la justice dans la grande assemblée ; vois, je ne retiens pas mes lèvres, Seigneur, tu le sais.
Je n'ai pas enfoui ta justice au fond de mon cœur, je n'ai pas caché ta fidélité, ton salut ; j'ai dit ton amour et ta vérité à la grande assemblée.
Toi, Seigneur, ne retiens pas loin de moi ta tendresse ; que ton amour et ta vérité sans cesse me gardent ! Les malheurs m'ont assailli : leur nombre m'échappe !
Mes péchés m'ont accablé : ils m'enlèvent la vue ! Plus nombreux que les cheveux de ma tête, ils me font perdre cœur.
Daigne, Seigneur, me délivrer ; Seigneur, viens vite à mon secours ! Qu'ils soient tous humiliés, déshonorés, ceux qui s'en prennent à ma vie !
Qu'ils reculent, couverts de honte, ceux qui cherchent mon malheur ; que l'humiliation les écrase, ceux qui me disent : « C'est bien fait ! » :
Mais tu seras l'allégresse et la joie de tous ceux qui te cherchent ; toujours ils rediront : « Le Seigneur est grand ! » ceux qui aiment ton salut.
Je suis pauvre et malheureux, mais le Seigneur pense à moi. Tu es mon secours, mon libérateur : mon Dieu, ne tarde pas !

Rendons gloire au Père tout puissant, à son fils Jésus-Christ le Seigneur, à l’Esprit qui habite en nos cœurs, pour les siècles des siècles. Amen.


Le Psaume 39 (40) en français (La Bible de Jérusalem, 1998) :

Première partie du psaume 39 (40) :
Ps 39, 01- Du maître de chant. De David. Psaume.
Ps 39, 02- J'espérais Yahvé d'un grand espoir, il s'est penché vers moi, il écouta mon cri.
Ps 39, 03- Il me tira du gouffre tumultueux, de la vase du bourbier; il dressa mes pieds sur le roc, affermissant mes pas.
Ps 39, 04- En ma bouche il mit un chant nouveau, louange à notre Dieu; beaucoup verront et craindront, ils auront foi en Yahvé.
Ps 39, 05- Heureux est l'homme, celui-là qui met en Yahvé sa foi, ne tourne pas du côté des rebelles égarés dans le mensonge !
Ps 39, 06- Que de choses tu as faites, toi, Yahvé mon Dieu, tes merveilles, tes projets pour nous rien ne se mesure à toi ! Je veux le publier, le redire il en est trop pour les dénombrer.
Ps 39, 07- Tu ne voulais sacrifice ni oblation, tu m'as ouvert l'oreille, tu n'exigeais holocauste ni victime,
Ps 39, 08- alors j'ai dit : Voici, je viens. Au rouleau du livre il m'est prescrit
Ps 39, 09- de faire tes volontés; mon Dieu, j'ai voulu ta loi au profond de mes entrailles.


Deuxième partie du psaume 39 (40) :

Quelle joie d'annoncer l'oeuvre de Dieu ! Quel débordement de joie dans le coeur des pauvres que Dieu a libérés ! Le Seigneur vient à notre secours, toujours.

Ps 39, 10- J'ai annoncé la justice de Yahvé dans la grande assemblée; vois, je ne ferme pas mes lèvres, toi, tu le sais.
Ps 39, 11- Je n'ai pas celé ta justice au profond de mon cœur, j'ai dit ta fidélité, ton salut, je n'ai pas caché ton amour et ta vérité à la grande assemblée.
Ps 39, 12- Toi, Yahvé, tu ne fermes pas pour moi tes tendresses ! ton amour et ta vérité sans cesse me garderont.
Ps 39, 13- Car les malheurs m'assiègent, à ne pouvoir les dénombrer; mes torts retombent sur moi, je n'y peux plus voir; ils foisonnent plus que les cheveux de ma tête et le cœur me manque.
Ps 39, 14- Daigne, Yahvé, me secourir ! Yahvé, vite à mon aide !
Ps 39, 15- Honte et déshonneur sur tous ceux-là qui cherchent mon âme pour la perdre ! Arrière ! honnis soient-ils, ceux que flatte mon malheur !
Ps 39, 16- qu'ils soient stupéfiés de honte, ceux qui me disent : Ha ! ha !
Ps 39, 17- Joie en toi et réjouissance à tous ceux qui te cherchent! qu'ils redisent toujours : "Dieu est grand !" ceux qui aiment ton salut !
Ps 39, 18- Et moi, pauvre et malheureux, le Seigneur pense à moi. Toi, mon secours et sauveur, mon Dieu, ne tarde pas.

Dieu des pauvres et des malheureux, tu as tiré Jésus du gouffre de la mort et tu as mis en sa bouche le chant pascal qui retentit dans l'assemblée des croyants. Donne-nous d'aimer comme lui ta loi; fais pour nous ce que tu as fait pour lui, et nous annoncerons ton amour et ta vérité.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.



Le Psaume 39 (40) en français (AELF : Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones) :

Ps 39, 02 : D'un grand espoir j'espérais le Seigneur : * il s'est penché vers moi pour entendre mon cri.
Ps 39, 03 : Il m'a tiré de l'horreur du gouffre, de la vase et de la boue ; * il m'a fait reprendre pied sur le roc, il a raffermi mes pas.
Ps 39, 04 : Dans ma bouche il a mis un chant nouveau, une louange à notre Dieu. * Beaucoup d'hommes verront, ils craindront, ils auront foi dans le Seigneur.
Ps 39, 05 : Heureux est l'homme qui met sa foi dans le Seigneur * et ne va pas du côté des violents, dans le parti des traîtres.
Ps 39, 06 : Tu as fait pour nous tant de choses, toi, Seigneur mon Dieu ! * Tant de projets et de merveilles : non, tu n'as point d'égal ! Je les dis, je les redis encore ; * mais leur nombre est trop grand !
Ps 39, 07 : Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice, tu as ouvert mes oreilles ; * tu ne demandais ni holocauste ni victime,
Ps 39, 08 : alors j'ai dit : « Voici, je viens. « Dans le livre, est écrit pour moi
Ps 39, 09 : ce que tu veux que je fasse. * Mon Dieu, voilà ce que j'aime : ta loi me tient aux entrailles. »
Ps 39, 10 : J'annonce la justice dans la grande assemblée ; * vois, je ne retiens pas mes lèvres, Seigneur, tu le sais.
Ps 39, 11 : Je n'ai pas enfoui ta justice au fond de mon cœur, + je n'ai pas caché ta fidélité, ton salut ; * j'ai dit ton amour et ta vérité à la grande assemblée.
Ps 39, 12 : Toi, Seigneur, ne retiens pas loin de moi ta tendresse ; * que ton amour et ta vérité sans cesse me gardent !
Ps 39, 13 : Les malheurs m'ont assailli : * leur nombre m'échappe ! Mes péchés m'ont accablé : ils m'enlèvent la vue ! * Plus nombreux que les cheveux de ma tête, ils me font perdre cœur.
Ps 39, 14 : Daigne, Seigneur, me délivrer ; Seigneur, viens vite à mon secours ! *
Ps 39, 15 : Qu'ils soient tous humiliés, déshonorés, ceux qui s'en prennent à ma vie ! Qu'ils reculent, couverts de honte, ceux qui cherchent mon malheur ; *
Ps 39, 16 : que l'humiliation les écrase, ceux qui me disent : « C'est bien fait ! »
Ps 39, 17 : Mais tu seras l'allégresse et la joie de tous ceux qui te cherchent ; * toujours ils rediront : « Le Seigneur est grand ! » ceux qui aiment ton salut.
Ps 39, 18 : Je suis pauvre et malheureux, mais le Seigneur pense à moi. * Tu es mon secours, mon libérateur : mon Dieu, ne tarde pas !

Gloire au Père, au Fils, et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.



Le Psaume 39 (40) en latin (La Vulgate) :

Ps 39, 01 : In finem David psalmus
Ps 39, 02 : Expectans expectavi Dominum et intendit mihi
Ps 39, 03 : et exaudivit preces meas et eduxit me de lacu miseriae et de luto fecis et statuit super petram pedes meos et direxit gressus meos
Ps 39, 04 : et inmisit in os meum canticum novum carmen Deo nostro videbunt multi et timebunt et sperabunt in Domino
Ps 39, 05 : beatus vir cuius est nomen Domini spes ipsius et non respexit in vanitates et insanias falsas
Ps 39, 06 : multa fecisti tu Domine Deus meus mirabilia tua et cogitationibus tuis non est qui similis sit tibi adnuntiavi et locutus sum multiplicati sunt super numerum
Ps 39, 07 : sacrificium et oblationem noluisti aures autem perfecisti mihi holocaustum et pro peccato non postulasti
Ps 39, 08 : tunc dixi ecce venio in capite libri scriptum est de me
Ps 39, 09 : ut facerem voluntatem tuam Deus meus volui et legem tuam in medio cordis mei
Ps 39, 10 : adnuntiavi iustitiam in ecclesia magna ecce labia mea non prohibebo Domine tu scisti
Ps 39, 11 : iustitiam tuam non abscondi in corde meo veritatem tuam et salutare tuum dixi non abscondi misericordiam tuam et veritatem tuam a concilio multo
Ps 39, 12 : tu autem Domine ne longe facias miserationes tuas a me misericordia tua et veritas tua semper susceperunt me
Ps 39, 13 : quoniam circumdederunt me mala quorum non est numerus conprehenderunt me iniquitates meae et non potui ut viderem multiplicatae sunt super capillos capitis mei et cor meum dereliquit me
Ps 39, 14 : conplaceat tibi Domine ut eruas me Domine ad adiuvandum me respice
Ps 39, 15 : confundantur et revereantur simul qui quaerunt animam meam ut auferant eam convertantur retrorsum et revereantur qui volunt mihi mala
Ps 39, 16 : ferant confestim confusionem suam qui dicunt mihi euge euge
Ps 39, 17 : exultent et laetentur super te omnes quaerentes te et dicant semper magnificetur Dominus qui diligunt salutare tuum
Ps 39, 18 : ego autem mendicus sum et pauper Dominus sollicitus est mei adiutor meus et protector meus tu es Deus meus ne tardaveris

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto, sicut erat in principio et nunc et semper et in saecula saeculorum. Amen.