Les Commentaires des versets 4-5 et 27-30 du Psaume 88 (89) du 4e Dimanche du temps de l'Avent par Marie-Noëlle Thabut



Le Psaume 88 (89) en français (AELF) :
Ps 88, 02 : L'amour du Seigneur, sans fin je le chante ; ta fidélité, je l'annonce d'âge en âge.
Ps 88, 03 : Je le dis : C'est un amour bâti pour toujours ; ta fidélité est plus stable que les cieux.
Ps 88, 04 : « Avec mon élu, j'ai fait une alliance, j'ai juré à David, mon serviteur :
Ps 88, 05 : J'établirai ta dynastie pour toujours, je te bâtis un trône pour la suite des âges. »
Ps 88, 06 : Que les cieux rendent grâce pour ta merveille, Seigneur, et l'assemblée des saints, pour ta fidélité.
Ps 88, 07 : Qui donc, là-haut, est comparable au Seigneur ? Qui d'entre les dieux est semblable au Seigneur ?
Ps 88, 08 : Parmi tous les saints, Dieu est redoutable, plus terrible que tous ceux qui l'environnent.
Ps 88, 09 : Seigneur, Dieu de l'univers, qui est comme toi, Seigneur puissant que ta fidélité environne ?
Ps 88, 10 : C'est toi qui maîtrises l'orgueil de la mer ; quand ses flots se soulèvent, c'est toi qui les apaises.
Ps 88, 11 : C'est toi qui piétinas la dépouille de Rahab ; par la force de ton bras, tu dispersas tes ennemis.
Ps 88, 12 : A toi, le ciel ! A toi aussi, la terre ! C'est toi qui fondas le monde et sa richesse !
Ps 88, 13 : C'est toi qui créas le nord et le midi : le Tabor et l'Hermon, à ton nom, crient de joie.
Ps 88, 14 : A toi, ce bras, et toute sa vaillance ! Puissante est ta main, sublime est ta droite !
Ps 88, 15 : Justice et droit sont l'appui de ton trône. Amour et Vérité précèdent ta face.
Ps 88, 16 : Heureux le peuple qui connaît l'ovation ! Seigneur, il marche à la lumière de ta face ;
Ps 88, 17 : tout le jour, à ton nom il danse de joie, fier de ton juste pouvoir.
Ps 88, 18 : Tu es sa force éclatante ; ta grâce accroît notre vigueur.
Ps 88, 19 : Oui, notre roi est au Seigneur ; notre bouclier, au Dieu saint d'Israël.
Ps 88, 20 : Autrefois, tu as parlé à tes amis, dans une vision tu leur as dit : « J'ai donné mon appui à un homme d'élite, j'ai choisi dans ce peuple un jeune homme.
Ps 88, 21 : « J'ai trouvé David, mon serviteur, je l'ai sacré avec mon huile sainte ;
Ps 88, 22 : et ma main sera pour toujours avec lui, mon bras fortifiera son courage.
Ps 88, 23 : « L'ennemi ne pourra le surprendre, le traître ne pourra le renverser ;
Ps 88, 24 : j'écraserai devant lui ses adversaires et je frapperai ses agresseurs.
Ps 88, 25 : « Mon amour et ma fidélité sont avec lui, mon nom accroît sa vigueur ;
Ps 88, 26 : j'étendrai son pouvoir sur la mer et sa domination jusqu'aux fleuves.
Ps 88, 27 : « Il me dira : Tu es mon Père, mon Dieu, mon roc et mon salut !
Ps 88, 28 : Et moi, j'en ferai mon fils aîné, le plus grand des rois de la terre !
Ps 88, 29 : « Sans fin je lui garderai mon amour, mon alliance avec lui sera fidèle ;
Ps 88, 30 : je fonderai sa dynastie pour toujours, son trône aussi durable que les cieux.
Ps 88, 31 : « Si ses fils abandonnent ma loi et ne suivent pas mes volontés,
Ps 88, 32 : s'ils osent violer mes préceptes et ne gardent pas mes commandements,
Ps 88, 33 : « je punirai leur faute en les frappant, et je châtierai leur révolte,
Ps 88, 34 : mais sans lui retirer mon amour, ni démentir ma fidélité.
Ps 88, 35 : « Jamais je ne violerai mon alliance, ne changerai un mot de mes paroles.
Ps 88, 36 : je l'ai juré une fois sur ma sainteté ; non, je ne mentirai pas à David !
Ps 88, 37 : « Sa dynastie sans fin subsistera et son trône, comme le soleil en ma présence,
Ps 88, 38 : comme la lune établie pour toujours, fidèle témoin là-haut ! »
Ps 88, 39 : Pourtant tu l'as méprisé, rejeté ; tu t'es emporté contre ton messie.
Ps 88, 40 : Tu as brisé l'alliance avec ton serviteur, jeté à terre et profané sa couronne.
Ps 88, 41 : Tu as percé toutes ses murailles, tu as démantelé ses forteresses ;
Ps 88, 42 : tous les passants du chemin l'ont pillé : le voilà outragé par ses voisins.
Ps 88, 43 : Tu as accru le pouvoir de l'adversaire, tu as mis en joie tous ses ennemis ;
Ps 88, 44 : tu as émoussé le tranchant de son épée, tu ne l'as pas épaulé dans le combat.
Ps 88, 45 : Tu as mis fin à sa splendeur, jeté à terre son trône ;
Ps 88, 46 : tu as écourté le temps de sa jeunesse et déversé sur lui la honte.
Ps 88, 47 : Combien de temps, Seigneur, resteras-tu caché, laisseras-tu flamber le feu de ta colère ?
Ps 88, 48 : Rappelle-toi le peu que dure ma vie, pour quel néant tu as créé chacun des hommes !
Ps 88, 49 : Qui donc peut vivre et ne pas voir la mort ? Qui s'arracherait à l'emprise des enfers ?
Ps 88, 50 : Où donc, Seigneur, est ton premier amour, celui que tu jurais à David sur ta foi ?
Ps 88, 51 : Rappelle-toi, Seigneur, tes serviteurs outragés, tous ces peuples dont j'ai reçu la charge.
Ps 88, 52 : Oui, tes ennemis ont outragé, Seigneur, poursuivi de leurs outrages ton messie.
Ps 88, 53 : Béni soit le Seigneur pour toujours ! Amen ! Amen !

Gloire au Père, au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Le Psaume 88 (89) en français (La Bible de Jérusalem, 1998) :
Ps 88, 01 : Poème. D'Etân l'indigène.
Ps 88, 02 : L'amour de Yahvé à jamais je le chante, d'âge en âge ma parole annonce ta vérité.
Ps 88, 03 : Car tu as dit : l'amour est bâti à jamais, les cieux, tu fondes en eux ta vérité.
Ps 88, 04 : "J'ai fait une alliance avec mon élu, j'ai juré à David mon serviteur
Ps 88, 05 : À tout jamais j'ai fondé ta lignée, je te bâtis d'âge en âge un trône."
Ps 88, 06 : Les cieux rendent grâce pour ta merveille, Yahvé, pour ta vérité, dans l'assemblée des saints.
Ps 88, 07 : Qui donc en les nues se compare à Yahvé, s'égale à Yahvé parmi les fils des dieux ?
Ps 88, 08 : Dieu redoutable au conseil des saints, grand et terrible à tout son entourage,
Ps 88, 09 : Yahvé, Dieu Sabaot, qui est comme toi ? Yahvé puissant, que ta vérité entoure !
Ps 88, 10 : C'est toi qui maîtrises l'orgueil de la mer, quand ses flots se soulèvent, c'est toi qui les apaises;
Ps 88, 11 : c'est toi qui fendis Rahab comme un cadavre, dispersas tes adversaires par ton bras de puissance.
Ps 88, 12 : À toi le ciel, à toi aussi la terre, le monde et son contenu, c'est toi qui les fondas;
Ps 88, 13 : le nord et le midi, c'est toi qui les créas, le Tabor et l'Hermon à ton nom crient de joie.
Ps 88, 14 : À toi ce bras et sa prouesse, puissante est ta main, sublime est ta droite;
Ps 88, 15 : Justice et Droit sont l'appui de ton trône, Amour et Vérité marchent devant ta face.
Ps 88, 16 : Heureux le peuple qui sait l'acclamation ! Yahvé, à la clarté de ta face ils iront;
Ps 88, 17 : en ton nom ils jubilent tout le jour, en ta justice ils s'exaltent.
Ps 88, 18 : L'éclat de leur puissance, c'est toi, dans ta faveur tu exaltes notre vigueur;
Ps 88, 19 : car à Yahvé est notre bouclier; à lui, Saint d'Israël, est notre roi.
Ps 88, 20 : Jadis, en vision, tu as parlé et tu as dit à tes amis "J'ai prêté assistance à un preux, j'ai exalté un cadet de mon peuple.
Ps 88, 21 : J'ai trouvé David mon serviteur, je l'ai oint de mon huile sainte;
Ps 88, 22 : pour lui ma main sera ferme, mon bras aussi le rendra fort.
Ps 88, 23 : L'adversaire ne pourra le tromper, le pervers ne pourra l'accabler;
Ps 88, 24 : j'écraserai devant lui ses agresseurs, ses ennemis, je les frapperai.
Ps 88, 25 : Ma vérité et mon amour avec lui, par mon nom s'exaltera sa vigueur;
Ps 88, 26 : j'établirai sa main sur la mer et sur les fleuves sa droite.
Ps 88, 27 : Il m'appellera : Toi, mon père, mon Dieu et le rocher de mon salut !
Ps 88, 28 : si bien que j'en ferai l'aîné, le très-haut sur les rois de la terre.
Ps 88, 29 : À jamais je lui garde mon amour, mon alliance est pour lui véridique;
Ps 88, 30 : j'ai pour toujours établi sa lignée, et son trône comme les jours des cieux.
Ps 88, 31 : Si ses fils abandonnent ma loi, ne marchent pas selon mes jugements,
Ps 88, 32 : s'ils profanent mes préceptes et ne gardent pas mes commandements,
Ps 88, 33 : je visiterai avec des verges leur péché, avec des coups leur méfait,
Ps 88, 34 : mais sans retirer de lui mon amour, sans faillir dans ma vérité.
Ps 88, 35 : Point ne profanerai mon alliance, ne dédirai le souffle de mes lèvres;
Ps 88, 36 : une fois j'ai juré par ma sainteté mentir à David, jamais !
Ps 88, 37 : Sa lignée à jamais sera, et son trône comme le soleil devant moi,
Ps 88, 38 : comme est fondée la lune à jamais, témoin véridique dans la nue."
Ps 88, 39 : Mais toi, tu as rejeté et répudié, tu t'es emporté contre ton oint;
Ps 88, 40 : tu as renié l'alliance de ton serviteur, tu as profané jusqu'à terre son diadème.
Ps 88, 41 : Tu as fait brèche à toutes ses clôtures, tu as mis en ruines ses lieux forts;
Ps 88, 42 : tous les passants du chemin l'ont pillé, ses voisins en ont fait une insulte.
Ps 88, 43 : Tu as donné la haute main à ses agresseurs, tu as mis en joie tous ses adversaires;
Ps 88, 44 : tu as brisé son épée contre le roc, tu ne l'as pas épaulé dans le combat.
Ps 88, 45 : Tu as ôté son sceptre de splendeur, renversé son trône jusqu'à terre;
Ps 88, 46 : tu as écourté les jours de sa jeunesse, étalé sur lui la honte.
Ps 88, 47 : Jusques à quand, Yahvé, seras-tu caché ? Jusqu'à la fin ? Brûlera-t-elle comme un feu, ta colère ?
Ps 88, 48 : Souviens-toi de moi : quelle est ma durée ? Pour quel néant as-tu créé les fils d'Adam ?
Ps 88, 49 : Qui donc vivra sans voir la mort, soustraira son âme à la griffe du shéol ?
Ps 88, 50 : Où sont les prémices de ton amour, Seigneur ? Tu as juré à David sur ta vérité.
Ps 88, 51 : Souviens-toi, Seigneur, de l'insulte à ton serviteur je reçois en mon sein tous les traits des peuples;
Ps 88, 52 : ainsi tes adversaires, Yahvé, ont insulté, ainsi insulté les traces de ton oint !
Ps 88, 53 : Béni soit Yahvé à jamais ! Amen ! Amen !

Gloire au Père, au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.


Le Psaume 88 (89) en latin (La Vulgate) :
Ps 88, 01 : intellectus Aethan Ezraitae
Ps 88, 02 : misericordias Domini in aeternum cantabo in generationem et generationem adnuntiabo veritatem tuam in ore meo
Ps 88, 03 : quoniam dixisti in aeternum misericordia aedificabitur in caelis praeparabitur veritas tua *in eis;
Ps 88, 04 : disposui testamentum electis meis iuravi David servo meo
Ps 88, 05 : usque in aeternum praeparabo semen tuum et aedificabo in generationem et generationem sedem tuam diapsalma
Ps 88, 06 : confitebuntur caeli mirabilia tua Domine etenim veritatem tuam in ecclesia sanctorum
Ps 88, 07 : quoniam quis in nubibus aequabitur Domino similis erit Domino in filiis Dei
Ps 88, 08 : Deus qui glorificatur in consilio sanctorum magnus et horrendus super omnes qui in circuitu eius sunt
Ps 88, 09 : Domine Deus virtutum quis similis tibi potens es Domine et veritas tua in circuitu tuo
Ps 88, 10 : tu dominaris potestatis maris motum autem fluctuum eius tu mitigas
Ps 88, 11 : tu humiliasti sicut vulneratum superbum in brachio virtutis tuae dispersisti inimicos tuos
Ps 88, 12 : tui sunt caeli et tua est terra orbem terrae et plenitudinem eius tu fundasti
Ps 88, 13 : aquilonem et mare tu creasti Thabor et Hermon in nomine tuo exultabunt
Ps 88, 14 : tuum brachium cum potentia firmetur manus tua et exaltetur dextera tua
Ps 88, 15 : iustitia et iudicium praeparatio sedis tuae misericordia et veritas praecedent faciem tuam
Ps 88, 16 : beatus populus qui scit iubilationem Domine in lumine vultus tui ambulabunt
Ps 88, 17 : et in nomine tuo exultabunt tota die et in iustitia tua exaltabuntur
Ps 88, 18 : quoniam gloria virtutis eorum tu es et in beneplacito tuo exaltabitur cornu nostrum
Ps 88, 19 : quia Domini est adsumptio *nostra; et Sancti Israhel regis nostri Ps 88, 20 : tunc locutus es in visione sanctis tuis et dixisti posui adiutorium in potentem exaltavi electum de plebe mea
Ps 88, 21 : inveni David servum meum in oleo sancto meo linui eum
Ps 88, 22 : manus enim mea auxiliabitur ei et brachium meum confirmabit eum
Ps 88, 23 : nihil proficiet inimicus in eo et filius iniquitatis non adponet nocere eum
Ps 88, 24 : et concidam a facie ipsius inimicos eius et odientes eum in fugam convertam
Ps 88, 25 : et veritas mea et misericordia mea cum ipso et in nomine meo exaltabitur cornu eius
Ps 88, 26 : et ponam in mari manum eius et in fluminibus dexteram eius
Ps 88, 27 : ipse invocabit me pater meus es tu Deus meus et susceptor salutis meae
Ps 88, 28 : et ego primogenitum ponam illum excelsum prae regibus terrae
Ps 88, 29 : in aeternum servabo illi misericordiam meam et testamentum meum fidele ipsi
Ps 88, 30 : et ponam in saeculum saeculi semen eius et thronum eius sicut dies caeli
Ps 88, 31 : si dereliquerint filii eius legem meam et in iudiciis meis non ambulaverint
Ps 88, 32 : si iustitias meas profanaverint et mandata mea non custodierint
Ps 88, 33 : visitabo in virga iniquitates eorum et in verberibus peccata eorum
Ps 88, 34 : misericordiam autem meam non dispergam ab eo neque nocebo in veritate mea
Ps 88, 35 : neque profanabo testamentum meum et quae procedunt de labiis meis non faciam irrita
Ps 88, 36 : semel iuravi in sancto meo si David mentiar
Ps 88, 37 : semen eius in aeternum manebit
Ps 88, 38 : et thronus eius sicut sol in conspectu meo et sicut luna perfecta in aeternum et testis in caelo fidelis diapsalma
Ps 88, 39 : tu vero reppulisti et despexisti distulisti christum tuum
Ps 88, 40 : evertisti testamentum servi tui profanasti in terram sanctuarium eius
Ps 88, 41 : destruxisti omnes sepes eius posuisti firmamenta eius formidinem
Ps 88, 42 : diripuerunt eum omnes transeuntes viam factus est obprobrium vicinis suis
Ps 88, 43 : exaltasti dexteram deprimentium eum laetificasti omnes inimicos eius
Ps 88, 44 : avertisti adiutorium gladii eius et non es auxiliatus ei in bello
Ps 88, 45 : destruxisti eum a mundatione sedem eius in terram conlisisti
Ps 88, 46 : minorasti dies temporis eius perfudisti eum confusione diapsalma
Ps 88, 47 : usquequo Domine avertis in finem exardescet sicut ignis ira tua
Ps 88, 48 : memorare quae mea substantia numquid enim vane constituisti omnes filios hominum
Ps 88, 49 : quis est homo qui vivet et non videbit mortem eruet animam suam de manu inferi diapsalma
Ps 88, 50 : ubi sunt misericordiae tuae antiquae Domine sicut iurasti David in veritate tua
Ps 88, 51 : memor esto Domine obprobrii servorum tuorum quod continui in sinu meo multarum gentium
Ps 88, 52 : quod exprobraverunt inimici tui Domine quod exprobraverunt commutationem christi tui
Ps 88, 53 : benedictus Dominus in aeternum fiat fiat

Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto, sicut erat in principio, et nunc et semper, et in saecula saeculorum. Amen.